Chanson du jour

Manureva

Cette chanson a été écrite par Serge Gainsbourg et Alain Chamfort

 

Alain Colas, né le à Clamecy (Nièvre) et disparu en mer le au large des Açores au Portugal lors de la première Route du Rhum, est un navigateur français. Il est notamment connu pour sa victoire dans la Transat anglaise 1972 ainsi que pour son record du tour du monde à la voile en solitaire en 1973, ces deux résultats obtenus sur Pen Duick IV rebaptisé Manureva.

 

Par la suite, il est l'initiateur de la construction du grand monocoque Club Méditerranée avec lequel il termine cinquième de la Transat anglaise 1976.

Sa disparition en lors de la première Route du Rhum est entourée de mystères — aucun élément d'une épave n'a été retrouvé — qui ont notamment nourri l'écriture par Serge Gainsbourg de la chanson Manureva interprétée en 1979 par Alain Chamfort.

 

Source Wikipedia

Ecouter Manureva

L'horizon chimérique de Jean de la Ville de Mirmont

Poète des îles inatteignables

 

Julien Clerc interprète ici le magnifique texte de Jean de La Ville de Mirmont, poète bordelais et homme de Lettres, né à Bordeaux le 2 décembre 1886, mort à 27 ans pour la France au front de Verneuil, enseveli par un obus

 

Je suis né dans un port et depuis mon enfance

J’ai vu passer par là des pays bien divers.

Attentif à la brise et toujours en partance,

Mon cœur n’a jamais pris le chemin de la mer.

—————————————————————

Je connais tous les noms des agrès et des mâts,

La nostalgie et les jurons des capitaines,

Le tonnage et le fret des vaisseaux qui reviennent

Et le sort des vaisseaux qui ne reviendront pas... (suite)

Les roses d'Ouessant

Le groupe Long John Silver se forme au début des années 1980 en Bretagne, dans la région de Morlaix. Il réunit alors Gil Cueff, Jean-Paul Ferrec et Fanch Le Marrec. Il chante ici un des airs les plus populaires de l'île d'Iroise : les Roses d'Ouessant de Louis le Cunff  (poète, écrivain et journaliste) et Mikaël Scouarnec.

 

A la fête Dieu, une procession religieuse sur un parcours fleuri de pétales formant des motifs traditionnels. Les habitants du bourg, toutes générations confondues, se rassemblent dans la rue principale pour dessiner sur le sol des motifs traditionnels religieux ou laïques avec les fleurs et feuillages cueillis les jours précédents dans les jardins et dans la lande. Roses, arums, lilas d’Espagne, fenouil, graines, iris, toutes les ressources de l’île sont utilisées. Après la messe en fin de matinée, le curé emmène la procession jusqu’en bas du bourg, et s’arrête au calvaire. (source Etoile d'Ouessant)

 

Ecouter les Roses d'Ouessant

Les Roses par Fanch Le Marrec et les Matelots de Bordée

Les autres chansons sont ici

 

J'accoste (Vasca) - Villonelle (Jean-Marie Quiesse) - Face à la mer (Michel Guyader) - Encore un rhum (soldat Louis) - Johnny Palmer (Jean-Marie Quiesse) - L'amitié des marins (Hervé Guillemer) - Amis de ma jeunesse (Jacques Bertin) - Matelots (Jean-Marie Quiesse) - Le fils du capitaine Achab (Jacques Yvard) - La boîte à matelots (Jane Chacun) - Marie Dominique (Jean-Marie Quiesse) - Escale (Jean-Marie Quiesse) - Le tour du monde (Jean-Marie Quiesse) - Notre dernière colonie (Jean-Marie Quiesse) - La Doub'de rhum (Jean-Marie Quiesse) - Marie Jeanne Gabrielle (Jean-Marie Quiesse) - De Marennes à Cancale (Jean-Marie Quiesse) - Quinze marins (Jean-Marie Quiesse) - L'île de minuit (Jean-Marie Quiesse) - La Murielle (Jean-Marie Quiesse) - Sans la nommer (Georges Moustaki) ...