Album Jean-Marie Quiesse - Prix spécial

Oslo-photo JM Quiesse
Oslo-photo JM Quiesse

« Jean-Marie Quiesse, auteur compositeur de talent, convoque les personnages de Mac Orlan, Caussimon, Debronckart, Aragon et les siens propres. Un grand souffle venu du large, charriant les baleiniers de la Doub’ de rhum, Tess, La fille de Londres, et la Murielle, chanson des Terre-Neuvas. Rien que des destins, tristes ou heureux, emportés par la nostalgie des coups de chien et les triomphes du retour. Au Navy bar, à Adélaïde, ou sur le quai Gueydon… Et si ça sent la morue, le goudron, le tafia de contrebande, qu’importe, Johnny Palmer et Fanny de Laninon, s’en foutent, ils chantent,  ivres du souvenir d’un monde onirique, aujourd’hui disparu.
Si j’écris ceci, c’est que j’ai sous les yeux – et dans les oreilles – le dernier album de Jean-Marie intitulé Rumeurs des docks/prénoms de femmes. Tout un programme… » (Escales Maritimes)

 

"Jean-Marie Quiesse, songwriter talent, call the characters of Mac Orlan, Caussimon, Debronckart, Aragon and his own actors. A big blast came from the broad, sweeping the whalers through la Doub de rhum (double rum), Tess, the daughter of London, and La Murielle, song of the Terre Neuvas. Nothing but destinies sad or happy, swept away by the nostalgia shots dog and triumphs back. The Navy bar in Adelaide, or on the quay Gueydon in Brest ... And if it smells like cod, tar, rum smuggling, whatever, Johnny Palmer and Fanny Laninon, do not care, they sing, drunken memory, a dream world, now disappeared. If I write this, is that I'm looking at - and ears - the latest album from Jean-Marie called "Rumors docks / names of women". Whole program ... (Escales Maritimes)


" Jean -Marie Quiesse , talento compositor, convoca las caracteres de Mac Orlan , Caussimon , Debronckart , Aragón y las suyas. Un gran aliento  de la amplia , barriendo los balleneros  de la Doub'de Rhum (Doble de ron) , Tess , la hija de Londres, y La Murielle, canción de las Terre Neuvas . Nada más destinos tristes o felices , arrastrado por los chubascos y el triunfo del volver . El Navy bar en Adelaide, o en el muelle Gueydon de Brest ... Y si huele como el bacalao , el alquitrán , el contrabando de ron, lo que sea, Johnny Palmer y Fanny Laninon , no me importa , cantan , memorial borracho un mundo de sueños , ahora desaparecido . Si escribo esto, es que estoy mirando - y oídos - el último álbum de Jean -Marie llamó :  "Rumores muelles / nombres de mujeres ". Todo el programa ... "(Escales Maritimes)

Jean Marie Quiesse
Jean Marie Quiesse

 

Rumeurs des docks, prénoms de femmes

 

 

Piano et accordéon : Pierre Koest

Guitare et basse : René Cicchetti

 

Je choisis de recevoir chez moi cet album  pour la somme de

 

·        1 album - 10 € (au lieu de18)-  (emballage et frais d’expédition compris, prix ttc)

·        2 albums - 15 euros (au lieu de 37) -  (emballage et frais d’expédition compris, prix ttc)

·        4 albums - 20 euros (emballage et frais d’expédition compris, prix ttc)

 

Article Ouest France

Au Japon

En Russie

 

·  

Télécharger
Bon de commande 10 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Ces chansons là tissent la carte des histoires où navigue la chance des hommes
These songs draw a map of stories where is sailing the luck of men -
Estas canciones tejen la mapa de las historias donde navega el destino de los hombres

 

Jetés sur les mers du monde, les vaisseaux portent des senteurs, des saveurs, des airs de quelque part, ces chansons qui tissent la carte des histoires où navigue la chance des hommes. A terre, la chanson chuchote les codes secrets de l’étrange géographie de l’aventure, sur les grèves, sur les quais où dans la chaleur équivoque des cabarets. C’est au Charlie Bar que Tess, la petite reine aveugle de Limehouse Dock, chantait « assise sur le lit, les mains sur les genoux et la tête baissée, de sa voix nasillarde et fluide comme l’eau sauvage ». La réalité est dans ces chansons, là où les destins se mêlent et se démêlent dans une houle croisée ou dans un souffle de brume.  Poussés par le vent, de Marennes à Cancale, de Brest à Nantes, de Saint Malo à Terre Neuve, d’Adelaïde à Cholon, de Londres à La Rochelle, des Antilles à New-York, les rumeurs des docks et les prénoms de femmes guident la chance des marins, matelots et capitaines, des marsouins, des pêcheurs et des aventuriers. Le grand jeu, c’est la mer, et d’autres rivages viendront encore. Bon vent et bonne pêche !