Jean-Marie Quiesse chante

La Belle de mai - Pierre Mac-Orlan

Pierre Mac Orlan et Victor Marceau nous proposent une très belle chanson des ports. C'est aussi une "chanson de soldat" qui met en scène Marseille et les Bataillonnaires d'Afrique. L'histoire se situe dans les années 1906 du côté de la Belle de Mai, le fort st Jean et st Charles. Jean-Marie Quiesse et Pierre Koest l'ont partagée avec le public à la Ciotat et ce fut un grand moment de plaisir musical. A reprendre en chœur !

La Doub' de rhum

Sur les grands voiliers, les moments importants étaient salués par la distribution d'une double ration de Rhum. On l'appelait la "Doub' de Rhum". Cet enregistrement est accompagné par Pierre Koest et René Cichetti avec les voix de Maurice Jacob et Jean François Ramirez.

Le Tour du monde

«Qu’est-ce que la mer ? » demande Will. - « La mer, répondit le meunier, Dieu soit loué, c’est la plus grande chose qu’il ait jamais faite» C'est par ces mots de Stevenson que commence la préface que Jean Yves le Toumelin a dédiée au Tour du monde du Beligou réalisée par trois amis. Le Tour du monde est une chanson de Jean Claude Darnal avec laquelle Jacques Sammy nous a fait tant rêver à Saint Germain des Près. La rencontre des deux donne cet hommage à partager sans restriction tout autour de la Terre.

Marie Dominique - Pierre Mac Orlan

 Marie Dominique est une chanson de Pierre Mac Orlan et Marceau. C'est un hymne des Troupes de Marine, une chanson fétiche de l'Infanterie coloniale.. Jean-Marie Quiesse  est accompagné par Pierre Koest à l'accordéon et René Cichetti à la basse.

Johny Palmer

Jean-Marie Quiesse a réalisé cette video où il interprète Johnny Palmer accompagné par Pierre Koest au piano. Grand succès de Damia les paroles sont de Christian Vebel (Schewaebel) et Claude-Henri Pingault

Quinze marins - Michel Tonnerre

Je me le rappelle, comme si c’était d’hier. Il avait la jambe gauche coupée au niveau de la hanche, et il portait sous l’aisselle gauche une béquille, dont il usait avec une merveilleuse prestesse, en sautillant dessus comme un oiseau. Il parcourut la crique du regard, puis de sa vieille voix stridente et chevrotante qu’avaient rythmée et cassée les manœuvres du cabestan, il entonna cette antique rengaine de matelot : Nous étions quinze sur le coffre des morts Yo-ho-ho ! Et une bouteille de rhum !

Escale Jean Marèze - Marguerite Monnot

Escale de Jean Marèze (musique), Marguerite Monnot (paroles), Suzy Solidor. Belle chanson marine d'amour dans un port du Nord.

Notre dernière colonie - Jacques Yvart

Composition Julie Saget et Jacques Yvart - Chant Jean-Marie Quiesse - clavier Pierre Koest - Enregistrement Mathieu Vandenavenne - dessins Commandant Guy Quiesse ; janvier 2016

Villonelle (les sirènes) - Max Jacob

Jean-Marie Quiesse chante Villonelle. Cette poésie mise en musique par jacques Douai est un hommage de Max Jacob à François Villon, et à la poésie, cette chanson qui accompagne simplement la vie et de chacune et chacun, et peut transcender le temps et l'espace pour devenir histoire, repère et fil ininterrompu. Les femmes y tiennent une très grande place, elles qui, comme le dit Mac Orlan, "conduisent la chance des hommes comme le fil de laiton conduit la lumière".

L'île de minuit

Le jour on l'attend, la nuit on l'espère, l'île, une terre à la forme du monde, ronde comme une parure de femme...Cette nuit là j'avais la Croix du sud devant moi, un sillage lumineux à l'arrière et je l'espérais, mon île.

De Marennes à Cancale - Robert Desnos

Robert Desnos était une personnalité très connue : surréaliste, poète, homme de radio. Il fut aussi résistant et sa voix s'est brutalement interrompue en 1945. Pourtant, de Marennes à Cancale, elle continue de résonner sur les grèves.

Marie Jeanne Gabrielle - Louis Capart

Jean-Marie Quiesse chante "Marie Jeanne Gabrielle" de Louis Capart dont la mère était de l'île de Sein.

La Murielle ou les Terre-Neuvas