Musées et images de la mer

Musée maritime de Douarnenez

Les marins utilisaient  un nom bien à eux pour qualifier leurs cafés : le Rade.Une exposition au Musée maritime de Douarnenez (2020) nous rappelle qu'autour de chaque escalier d'immeuble se regroupaient les familles d'un équipage et qu'un café s'ouvrait au rez de chaussée, presque toujours tenu par une femme.

 

Là se retrouvaient les marins, là reposait leur paye  que l'on partageait à même les tables chaque mois. Par leur nombre et leurs évolutions, les bistros témoignent des mutations sociales du XXe siècle. Ils étaient 400 en 1920 sur Douarnenez, 260 en 1956, quelques dizaines aujourd’hui. La généralisation du chèque bancaire et de l'automobile où les femmes attendaient sur le quai  le retour de leur époux a fait perdre au café son rôle de banque populaire et l'habituelle transmutation des liquidités monétaires en vin rouge.

 

Outre cette exposition temporaire le Musée maritime permet une plongée dans l'univers maritime des pêcheurs mais aussi des sardinières.

 

Jean-Marie Quiesse - Août 2020

Le Vasa renait à Stockholm

Le 10 août 1628. Des centaines d'embarcations, barques, canots encombrent le port de Stockholm pour assister au départ du Vasa, l'enfant chéri de Gustave II, le fleuron de sa flotte militaire, fer de lance contre ses ennemis Polonais. Les familles des marins ont eu le droit de participer à cette première croisière. Le drapeau Suédois, croix jaune sur fond bleu flotte au vent et, amarres larguées, le Vasa déborde.  Au bout d'à peine un miles une première rafale de vent le fait fortement giter. Une seconde le couche. L'eau pénètre par les sabords ouverts et c'est le naufrage par 33 mètres de fond, sous les yeux de milliers de spectateurs. Une trentaine de personnes périrent dans cette catastrophe. Personne ne sera jamais condamné pour cet exploit de la construction maritime, le roi lui-même ayant participé à l'élaboration des plans.

 

Le Vasa, renfloué en 1951, est aujourd'hui restauré et visitable au Vasamuseet de Stockholm.

 

Le Redoutable à Cherbourg

Premier sous marin nucléaire français lanceur d'engins le Redoutable a été construit et lancé à Cherbourg en 1967 avant d'être transféré à l'Ile Longue (Brest). Il était équipé de 16 missiles nucléaires. Son moteur retiré le Redoutable est aujourd'hui ouvert aux visites à la Cité de la mer, dans une darse spécialement fabriquée pour recevoir ce grand poisson de 128 mètres de longueur.

Lorient et son sous-marin

Considérée comme la plus grande forteresse militaire d’Europe, la Base de sous-marins de Lorient retrouve une seconde jeunesse. Si elle abrite désormais la Cité de la Voile Eric Tabarly, elle est aussi l’antre du sous-marin Flore-S645.

 

Petits et grands vont vivre le quotidien des sous-mariniers et découvrir le fonctionnement des ces mystérieux bateaux militaires. De la salle de propulsion au Central opérations, on est plongé 20 000 lieues sous les mers, guettant l’ennemi avec la table traçante, le poste d’écoute ou le périscope !

Musée

Barcelone : une galère grandeur nature

Le site en lui même est très intéressant. Il s'agit des anciens chantiers navals, le plus grand bâtiment gothique civil au monde. S'y côtoient instruments de navigation, ex-voto, figures de proue, cartographies, maquettes... La galère grandeur nature est impressionnante.

 

Musée maritime

Le musée du Léman la navigation en pleine montagne

Fondé en 1954, le Musée du Léman voit le jour à Nyon, sous l’impulsion de Mr. Edgar Pélichet, alors à la tête de l’archéologie vaudoise. Le 5 juillet, trois salles sur la pêche, la navigation et les oiseaux sont inaugurées. La surface d’exposition est alors de 120m2.

 

Aujourd'hui municipal,  il comporte 1000 m2 d’expositions permanentes et temporaires auxquelles s’ajoutent des locaux administratifs et techniques, ainsi qu’un abri des biens culturels et dépôt pour les collections.la surface d'exposition Accueillir et présenter les sciences et techniques du lac, riches d'un important patrimoine naval, subaquatique et limnologique et leurs "gens du lac", les populations qui les animent. Une extension est en projet

Dans le domaine de la navigation, sa collection est particulièrement remarquable: plus de 50 bateaux sont conservés et plus de 150 modèles-réduits. Le Musée du Léman est également dépositaire de collections d’importance considérable, tels que les plans de l'architecte naval Henri Copponex (plaisance), le fonds Aldo Balmas (modélisme), Louis-Ernest Favre (navigation), François-Alphonse Forel (limnologie), Abraham Hermanjat (peinture), Jacques et Auguste Piccard (sous-marins), André Fatzer (bateaux à vapeur).

 

Collections en ligneSite du musée

 

Maritime art - Magnifique galerie

Salty Greetings!

If you love Art and if you love the Sea, this page is for you.

You're welcome to post images of paintings or sculptures, photographs, music clips, poems, book or movie reviews... in short, any artistic work with a maritime subject.

Come aboard!

Ouessant, la sentinelle d'Iroise

Molène, Ouessant. En dehors du folklore ou des récits du passé, ce sont des îles qui vivent le 21ème siècle.

 

Ouessant, la sentinelle d'Iroise

Escal'Atlantic à Saint Nazaire

Parcourir le musée maritime de saint Nazaire c'est embarquer pour une croisière sur l'océan maritime.

 

Le lieu d'abord, un immense cube massif à l'épreuve de toute intrusion, fruit de l'imaginaire délirant des nazis. Incapable de se débarrasser de cette verrue de l'histoire, les élus de la ville ont décidé de faire de cette ancienne base sous-marine un pôle d'attraction.

 

Tout a commencé par la restauration du sous marin Espadon dont la visite est passionnante.

 

Et, pour continuer à remonter dans le temps,  quelle étrange émotion de pénétrer au cœur de cet univers de béton traversé de bassins. Empruntez la passerelle d’embarquement : vous quittez la terre ferme. ! Ce  lieu unique en Europe, vous fait découvrir la passionnante histoire des paquebots transatlantiques, ces formidables machines à voyager . 

 

http://www.leportdetouslesvoyages.com/visite/escalatlantic/ 

Musée d'histoire de Marseille

Marseille est avant tout un port. Et son histoire est étroitement liée à la mer et aux marins, depuis l'arrivée des premiers grecs en provenance de Phocée jusqu'à aujourd'hui avec son trafic incessant de navires dans un port de centre ville.

 

Le musée est extrêmement bien fait, bénéficie aussi d'expositions temporaires. Le parcours vivant et attrayant du Musée permet de découvrir les 26 siècles d’existence de la plus ancienne ville de France grâce à 4000 pièces exposées et une centaine de dispositifs multimédias.

 

http://www.musee-histoire-marseille-voie-historique.fr/fr

Laurent Ballesta explorateur des mers

Laurent Ballesta a souhaité raconter sa vie d’océanologue-photographe, des eaux héraultaises à l’Antarctique ou la Polynésie française, des couleuvres de rivières aux requins gris en passant par l’apparition du mystérieux Coelacanthe. 

Plus de cinquante photographies, de l’Antarctique, de la Polynésie et de la Méditerranée, restituent les recherches de cet Héraultais hors du commun, explorateur sous-marin et photographe.
 
Ces clichés rares, insolites ou spectaculaires subliment des plongées engagées qui allient savoirs scientifiques et prouesses techniques. Une très belle exposition.

Claude Quiesse - de la navigation à la sculpture

Peintre et sculpteur, Claude Quiesse est un artiste toujours en mouvement. Après les voyages autour du monde en voilier, c’est en peinture puis en sculpture qu’il a continué à bouger… Et ça l’a emmené plutôt loin.

Découvrir la video

Rochefort la Corderie royale

AU CŒUR DES TERRES, UN NAVIRE DE PIERRES

 

Manufacture royale créée par Louis XIV, la corderie sert à fabriquer les cordages nécessaires aux bateaux à voile de la marine de guerre. Elle est implantée au sein d’un vaste arsenal maritime qui réunit magasins, fonderie, forges, poudrière, formes de radoub pour la réparation des bateaux. C’est le tout premier bâtiment construit dans l’arsenal, dès 1666. Il s’agit d’un prototype, inspiré sans doute à la fois de la corderie de Venise (XIIIe siècle) et des bâtiments de Saardam (près d’Amsterdam). Elle vit son âge d’or au temps de la marine à voile, de 1669 à 1862 environ. Servant autrefois pour la marine de guerre elle est aujourd’hui un bâtiment classé et le plus grand site historique de Rochefort.

 

Visiter la corderie royale

Musée portuaire de Dunkerque

Le musée vous accueille au cœur du quartier historique de la Citadelle, dans un ancien entrepôt de tabac du XIXe siècle. En parcourant les salles de ce superbe bâtiment, embarquez pour un voyage à la découverte de l’histoire du port de Dunkerque.

 

Le musée portuaire c'est aussi la visite du trois mâts la "Duchesse Anne", du bateau feu Sandettié, e la péniche Guilde et du phare du Risban.

 

Tout savoir

L'art et la mer

Simple élément décoratif de l'Antiquité au Moyen-âge, chatoyante et romantique entre le XVIIème et le XIXème siècle, abstraite ou réalité vivante au XXème, au fil du temps, la mer a été représentée sous toutes les formes et de toutes les couleurs.

 

Au cours de l'Antiquité, et jusqu'au XVème siècle, au mieux la mer accompagne la représentation d'une divinité, en l’occurrence Poséidon chez les Grecs et Neptune chez les Romains. Au pire, elle n'est qu'un simple support décoratif qui porte les navires, les galères, les nefs ou les pirogues... Suite dans Carré d'artistes

Sète 2016

Sète 2014 : une Escale hors norme

Peintres et imagiers de la mer

Riff Reb's grand imagier de la mer

Dominique Duprez dit Riff Reb's n'en est pas à son coup d'essai. On lui doit plus de 26 albums. Je vous ai déjà parlé du "Loup des Mers" publié en 2012 mais il y a également "A bord de l’Étoile Matutine" (2009) qui fut un grand succès et récemment "Hommes à la mer". Reb's  nous amène  à cotoyer ces grands auteurs de la mer que sont Pierre Mac Orlan, Conrad, Stevenson... Mais Marines est un coup de maître, un véritable bijou graphique qui s'inscrit dans la lignée des plus grands dessinateurs et graveurs. L'ouvrage est composé de deux volumes. Le premier est consacré aux voiliers,  le second présente douze faces patibulaires de grands pirates.

 

https://livre.fnac.com/a10086463/Riff-Reb-s-Marines

Marin Marie : du bleu dans les yeux


Marin-Marie (Paul Emmanuel Durand-Couppel de Saint-Front) est né en 1901 en Mayenne. Il partagera sa vie entre Chausey et Saint-Hilaire-du-Harcouët où il résidait .

 

De son service militaire effectué sous les ordres de Charcot sur le Pourquoi Pas ? aux nombreuses navigations en solitaire, en passant par les voyages en Polynésie Française ou au Groenland, Marin-Marie est attiré, envoûté même par la mer. En 1933, il achète un cruiser en construction, le « Winibelle II », à bord duquel il effectue une première traversée de l’Atlantique en solitaire et bat le record de son ami Alain Gerbault. Il récidive trois ans plus tard sur une vedette à moteur. En juin 1939, il se rend célèbre par un coup d’éclat symbolique : il prend d’assaut les Minquiers à la tête d’une flottille de bateaux de pêche ! Il effectue un dernier grand voyage à Bora-Bora, en 1969, qui lui permettra de rejoindre son fils Yves de Saint-Front et de peindre à ses côtés les paysages polynésiens. Il meurt en 1987.

 

Marin-Marie est un peintre de marine plutôt qu’un peintre de mer, davantage intéressé par la confrontation des embarcations à la nature qu’aux seuls éléments. La ligne élégante des navires à voile ou des paquebots, le reflet d’un thonier sur une mer d’huile, la mature et la membrure d’un trois-mâts craquant sous le vent, les voiles gonflées par la brise… voilà, ce qui retient son attention.

 

Passionné de yatching il sait aussi mettre en scène les embarcations des pêcheurs côtiers. Il collaborera d’ailleurs en 1957 à l’ouvrage Pêcheurs des quatre mers de Roger Vercel, avec Mathurin Méheut et Albert Brenet.

 

Février 2014

 

Sources

Wikiédia

La Rose des vents

Artetvia

 

Signac - Couleurs de l'eau
Signac - Couleurs de l'eau

Signac, l'oeil du marin

 

Signac (1863-1935) est un peintre d'atmosphère, formé à l'époque impressionniste mais  très célèbre pour son traitement divisionnaire des couleurs qui sublime et fait vibrer les paysages. Parmi les plus beaux tableaux exposés il faut noter les chefs d'oeuvre de st Briac et de st Cast et la fameuse "bouée rouge". De nombreuses aquarelles sont aussi présentes car le peintre excellait en la matière. A la fin du siècle, le style de Signac annoncera déjà la période des "fauves".

 

Très grand amateur de voile (il posséda 33 navires dont le fameux yatch Olympia). "Il aimait la mer démontée et le vent rageur" dit son ami F Jourdain. Son approche des paysages  est le plus souvent celle d'un marin. Il sera nommé Peintre officiel de la marine en 1915. Il travaillait, la plupart du temps, du pont de son bateau avant de reprendre, plus tard, ses oeuvres dans son  atelier. Même lorsqu'il peint des scènes de port ou de travail, les personnages sont souvent absents de la toile où le paysage domine. Pour cet artiste, le travail de la couleur l'emporte toujours sur la forme même si celle-ci est très élaborée. " Le rythme dégradé, le contraste : nous partons, nous, de la lumière" écrivait-il. La découverte du Sud est pour lui un choc émotionnel et artistique qui modifie alors sa vision. Il aura l'habitude de dire que la couleur est pour le Nord tandis que la lumière est pour le Sud.

 

Jean-Marie Quiesse 10 - 2013