Le Virgule et autres Boîtes à chansons

La Closerie – Un Olympia de campagne

Au  Julos Beaucarne le qualifiait "d’Olympia de campagne" ! Au milieu des roses voici La Closerie un théâtre rural logé dans un ancien presbytère que ses propriétaires, amoureux d’art et de poésie, ont transformé en un haut-lieu du spectacle vivant dans l’Yonne. L’emménagement s'est fait en novembre 2006 et le premier spectacle s'est donné le 15 décembre de la même année.

 

La Closerie est  animé par Gérard André et sa femme, Andrée. Gérard André est un auteur compositeur interprète connu particulièrement pour ses interprétations de Ferrat et Aragon.

 

La programmation y est variée avec de la musique, de la chanson, du théâtre, de la danse et  des expositions. Un évènement festif, les  Etaisiades ont lieu chaque année. Ce festival en est à la 12ème édition.

 

Gérard-André et Andrée
Théâtre de la Closerie
17 route de Clamecy 89480 ETAIS-LA-SAUVIN
Tél : 03 86 47 28 16
Mail: lacloserie1@orange.fr
Site web : www.lacloserie-spectacles.fr

 

Le Café du port - Lomener

Ce café au style typique est un haut lieu de la chanson. Si le vendredi est consacré au karaoké, Mario, le "super" patron organise des concerts toute l'année. Les chants de marins y sont, bien sûr, à l'honneur.

 

Lomener, c'est où ? Mais en Bretagne, à 56 270 Ploemeur, 5 rue du Grazu. 02 97 78 83 96

https://www.facebook.com/cafeduportLomener

Si les vaches avaient des ailes - Espace Matthieu Côte

Il s'agit d'un Café concert ardéchois fondé par Pascal Valy et ouvert le 6 avril 2018. Il a donc  plus de 4 mois d’existence (4 mois de rodage) , 6 concerts, 2 mini résidences, 3 expositions, un blind test, un piano chantant….

 

« Si les vaches avaient des ailes », c’est aussi une façon de renouer avec  le plaisir de provoquer la rencontre entre les artistes et le public, le plaisir de la découverte, le plaisir de refaire le monde dans un espace de convivialité chaleureux et intime, le plaisir de mélanger les genres artistiques.

 

« Si les vaches » c’est enfin l’envie de proposer un espace de diffusion multiple : résidences artistiques, concerts, expos, spectacles jeune public…

 

Il s'agit d'un hommage au chanteur Matthieu Côte.  De la musique, des expositions, rien que de la bonne chanson.

 

236 Route Des Fonts Du Pouzin à Rompon.
 09 54 00 01 25

Le Pet au diable

Le Pet au Diable était un cabaret situé aux Matelles avec Maurice Hamon. Mais oui, vous voyez bien, une petite commune de l'Hérault (34) tout près du Pic st Loup. C'est là que Jean Pierre Lesigne a créé dans les années 1960 un lieu de happening poétique permanent éclaboussé de chansons et de standards de jazz. C'était une auberge moyennâgeuse accueillante. Jacques Brel y avait ses habitudes tout comme Brassens, Johnny Halyday, Sylvie Vartan, Léo Ferré, Hugues Aufray, Richard Antony, Leny Escudero, Maxime Leforestier, Charles Trenet. Michel Marre dit que c'était un des rares endroits où l'on pouvait jouer jusqu'à l'aube...

 

Plus dinfos

Le Virgule

Ce cabaret à chansons a ouvert ses portes  à Caen (Calvados) en 1967 sous la direction artistique de Jean Marie Quiesse. Au départ de Jean-Marie Quiesse, en 1970,  Denis Wetterwald a repris un temps le flambeau pour le passer à Serge Langeois en 1973. Celui-ci l'a dirigé jusqu'en 1978, continuant dans la même veine de programmation. Henri Tachan, Georges Chelon et Maurice Fanon s'y sont produits. Luc Bérimont, poète et réalisateur de l'émission "La Fine Fleur de la chanson française" disait de cette expérience : Nous avons découvert Le Virgule, c'est une pépinière d'artistes, un exemple unique. Ils ont fait un travail considérable. Beaucoup des artistes de l'époque ont mené une très belle carrière. De nombreux contacts ont eu lieu à l'époque avec "Les Baladins" d'Auray (puis celui de Nantes), et surtout avec l'autre cabaret caennais "La Prairie" ouvert par Jacques Lebouteiller.

 

 

Jean Marie Quiesse 1967
Jean Marie Quiesse 1967

1967 - Jean-Marie Quiesse - Jean Marie Vivier  - Jean Yves Bechu - Michel Bisson - Jacques LuleyJacques Lebouteiller -Jean Luc Polydor - Allanic - François Perret - Dominique Vaquer - Yves Gabin - Marie Odile Luley

 

1968 - Sylvain lebel - Michel Lucet (Eusèbe) - Jacques Bidard - Gilbert Nicosia - Guy Deseglises - Sylvain et Lebreton - Jean Guy Lemonnier - Philippe Goubert  - Jacques Bertin  - Guy Tudy - Gilles Fournel  - Jacques Sammy  - Denis Wetterwald - Chanig Ar Gall - Emilio Ortiz - Jean Madd - Paul André Maby  - Jean Derlen - Anne Marine  - Jacqueline Liais - Pierre Gosselin - Michel Lamotte - Colette Magny  - Monique Esmer - Jacques Godin - Martial Murray - Catherine Derain. Les Trois Huit - Allex Foulquier - Danielle Thevenot - Jean Marie Pitron - Gilbert Macé - Jean Marie Frin - Gilles Guerin

 

1969 - Jacques Doyen - Jehan Jonas - Jacques Marchais - Gilles Elbaz - Jacques Serizier  - Jean Leturgie - Emmanuel Dilhac - Marie Noëlle - Andrew Mahoux - Patrig Le Masson - Philippe Morin - Claudine Lasserre - Lena LescaJean Yves Luley - Jean Max Brua  - Jean Vasca  - Yves Albert - Jacques Jaeger - Hubault - Michel Bisson - Les peintres : P Gosselin - J Liais - MM Gain - J Jeger - j Hubault - le poète et écrivain Roland Bosquet.

 

1970 - Alan Stivell - Jean Luc Juvin - José Branco - Paul Villaz - Jean Moiziard - Claude Fonfrède - Jacqueline Dorian - Yves Philippe - Roland Bosquet - Sylvie Beaudouin -Bernard Bitot - Jean Claude Lefèvre - Jean Marie Leloutre - Peintre : : Claude Quiesse

 

 

Le Neptune à Alençon

Il a été créé par Didier Geslain Haut lieu de la chanson française, le cabaret Neptune d'Alençon se souvient. des années 1979 à 85. Ferré, Lavillier, Beaucarne...Les plus grands noms de la chanson y sont passés.

 

Ce fut un bar à chansons, proche de ce qui peut exister au Québec. Un moyen terme entre l’austérité de Chez Georges rue des Cannettes et le chic de La Tête de l’Art. 135 artistes se sont produits au Neptune le plus souvent soutenus par des musiciens de renommée nationale, voire internationale.

Tout savoir sur le Neptune